Peter Berg – 2016

Gros client que Peter Berg. Acteur, producteur, réalisateur, scénariste, le new-yorkais aux grandes oreilles et pommettes gonflées se cache derrière beaucoup de films à succès : Very Bad Things, Shocker, Hancock, Le Royaume, Copland, Collatéral, Lions et agneaux, Du sang et des larmes, Battleship ou encore Comancheria.  A l’aise au cinéma comme à la télé, devant ou derrière la caméra, Peter le caméléon revient exploser le Box Office avec son Deepwater Horizon. Stars du tapis rouge, budget XXL et pyrotechnie dans ta gueule, voilà peut-être le secret de la polyvalence !

Synopsis

Avril 2010. Une plateforme coréenne, un propriétaire suisse et un exploitant britannique, tout ça sent bon le paradis fiscal. Après les îles Caïmans, Hugh Grant et le pudding du dimanche, les anglais s’attaquent au golfe du Mexique qu’ils jugeaient trop ensoleillé à leur goût. En tout, British Petroleum aura déversé l’équivalent de 3 millions de barils pendant 87 jours, souillant ainsi plus de 2000km de côte. Finie la pêche à la crevette et la plongée en eau turquoise. L’amende est aussi salée que l’océan : 21milliards de dollars, mais avec les anglais il faut toujours attendre le coup de sifflet final.

L’affiche technique

The Rock et Mark Wahlberg ont bien pigé le truc : que ce soit en Californie ou en Louisianne, la catastrophe naturelle adore les explosions derrière le profil grave de l’acteur. Calque de réglages, balance des couleurs, courbes de niveaux, pinceau sur calque indépendant et mode incrustation. Rajoutez des textures et de la matière, « creusez » les contrastes avec la densité +/-. Pour traiter le gros plan de votre comédien, utilisez les filtres préférés de leurs agents : réduction de bruit, flou de surface et passe-haut en incruste. Détourez vos personnages proprement à la plume et floutez légèrement les contours à la goutte d’eau.

Une bonne technique consiste à dupliquer l’ensemble de vos calques avec cmd+alt+maj+E et de passer le nouveau calque en lumière tamisée. Effet dark garanti !

Les variantes américaines

affiche deepwater
affiche deepwater

Belles déclinaisons dramatiques et créatives. Comme quoi les ricains n’en veulent pas trop aux anglais, ni aux coréens et encore moins aux suisses qui protègent bien leur secret bancaire. Paradis fiscal pour BP certes, mais enfer sous-marin pour des milliers d’espèces vivantes. On apprécie néanmoins la violence des contrastes, le traitement de la fumée et la belle incruste de Mark Wahlberg sur un camaïeu gris-noir. Limite ça mérite un encadrement.

Publicités